Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘vérité’

« Toute vérité franchit trois étapes. D’abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant été une évidence ».

(Arthur Schopenhauer)

Publicités

Read Full Post »

Rengaine d’un jour d’entretien : repérage du lieu sur mappy, itinéraire bus métro, repassage chemise pantalon, impression de CV, temps passé dans la salle de bains multiplié par 3 (genre « American psycho » light), l’occasion d’étrenner la crème Q10 ,offerte par ma fiancée, sensé ré-hydrater ma peau et assécher son porte-monnaie. J’ai même pris soin de cirer mes « souliers » comme dirait mon grand-père.

A la recherche d’un petit gagne-miettes (« gagne-pain » serait définitivement trop optimiste), j’avais sélectionné l’annonce d’une grosse boîte avec un important turnover réputée pour ne pas être très sélective dans ces recrutements.

J’arrive avec un quart d’heure d’avance. Environnement connu, moquette bleu, néon, poster vantant les « valeurs » de l’entreprise (avec le noir et l‘asiatique réglementaire), table basse avec quelques numéros de « challenge » pele mele, mobilier « office dépôt » fin de série.

Une femme qu’on peut imaginer agréable à l’extérieur, un sourire franc, une bonne application à la tâche, cheveux attachés, maquillage léger, un brin de grâce malgré le classicisme de sa tenue, me reçoit dans son bureau pour la grande mascarade appelée « entretien d’embauche ».

Après les 5 minutes de présentation basique de mon parcours, elle commence à faire feu de tous bois avec des questions saugrenues sans m’écouter car trop à l’affût d’une éventuelle déstabilisation.
Fatigué par l’obligation d’affabuler car toute réponse sincère passerait pour un manque d’imagination ou d’intérêt, je fais l’erreur majeure de tomber le masque et de lui dire la vérité.

« Ecoutez, je pense être compétent pour ce poste, j’ai l’expérience requise et besoin de manger. Le reste ce sont des mondanités ».

« Oui voila mais c’est super (Dans ma tête « Sérieux ? ») , c’est ça que j’aime voir chez les candidats,(« Merde, chui tombé sur la dernière DRH considèrant la franchise comme une qualité ») c’est bien de connaitre l’état d’esprit de son interlocuteur, ça change de la ritournelle des entretiens (« peut-être qu’on va s’entendre »), vous, on vous sent vrai, concerné, sans chichi (« Merçi, merçi »), bon pour le poste là ça ira pas (…) mais je suis certaine que vous trouverez très rapidement».

Parfait. Implacable. Quenelle de 12 glissée toute en souplesse. Elle a été tellement cynique sans le vouloir que je n’ai pu m’empêcher de rire pendant 20 secondes avant de prendre congé.

Je desserre mon nœud de cravate pour mieux respirer, j’allume une clope, recrache la fumée en regardant le soleil se repointer. Je tourne le dos à ce building de verre sans histoire et à ce monde du tertiaire rempli de visages pâles. Retour au Tipi. C’est laid un indien avec des souliers.

Read Full Post »