Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘mannequin’

Pourquoi la diction d’Abd Al Malik me rappelle-t-elle une leçon d’orthophonie ?

Pourquoi j’ai envie de renommer « Grand Corps, Malade du swing » ?

Pourquoi le Slam c’est rempli de mauvais rappeurs ?

Pourquoi le slam en France est une récupération par des mecs du centre ville du talent des rappeurs de la périphérie ?

Pourquoi les poules élevées en batterie n’ont pas le sens du rythme ?

Pourquoi les femmes fontaines ont le feu au cul ?

Pourquoi j’ai l’impression que tous les rappeurs du monde ont déjà fait rimer flingue avec dingue ?

Pourquoi le journal de TF1 ouvre sur la météo ou sur le foot ?

Pourquoi dans celui de France 2 y-a-t’il de la promo pour des disques de variet ?

Pourquoi assiste-ton à une « fait diversation de l’information » ?

Pourquoi Anelka & Booba ont toujours pas compris à quoi correspondait « le sang impur » de la marseillaise ?

Pourquoi toutes les fiottes du show business, et notamment celles du Djamel Comedy Club, font les pucelles effarouchées quand on leur parle de Dieudonné alors qu’elles passent leur temps à essayer de lui arriver à la cheville en lui piquant ses gimmicks, son esprit et ses réparties ?

Pourquoi Fabrice Eboué a rejoint Fogiel sur M6 à l’époque, 1 an après l’affaire du sms sur l’odeur des noirs ?

Pourquoi ,dés qu’il s’agit de commerce et d’argent, y’a-t’il un tas d’hommes sans état d’âmes ?

Motherfukazzzzzzzzzzzzz

Read Full Post »

« Ouais, Asphalt ça fait deux fois que tu reproduis un article de Teru de son blog DandyTeru, ça commence à bien faire. Écris de nouveaux trucs plutôt ».

Grand 1 => Je fais ce que je veux.

Grand 2 => Ne pas faire d’énumération quand l’argument en grand 1 est le seul et l’unique.

Il y a une hésitation existentielle chez l’homme, entre le désordre et l’ordre. Du rangement de son chez soi jusqu’à l’organisation des nations et sociétés…
Et non ce post n’est pas chiant juste parce que j’ai dit nation et société dans la même phrase, donc lisez le jusqu’au bout, bande de ringards !

*voix dans le froc ON, genre vieil historien sur Arte*
Léo Ferré disait « Le désordre, c’est l’ordre moins le pouvoir ».
*voix dans le froc OFF, ca m’irrite la gorge*

Moi je signe en bas de la feuille pour ca, mais je fais ajouter un avenant au contrat stipulant « c’est toujours mieux avec un peu de tenue quand même ».
Je rêvasse d’une anarchie habillée, élégante, polie, et donc forcément subversive. L’anarchie à chiens-bière, c’est bon pour qui pense que Giscard est toujours président et que Claude François a demandé conseil à Leroy Merlin avant de changer l’ampoule dans sa salle de bain. Ou pire, ceux qui pensent que Rocard est de gauche et que Gad Elmaleh est drôle (je ne sais pas lequel est le plus impossible des deux…).

Anyway, whatever, et tout les mots anglais qui vont bien pour commencer un paragraphe… il reste très important pour moi quand je regarde les personnalités ou les inconnus se disant subversifs et/ou révolutionnaires, de déceler chez eux la sincérité de leur désordre.
La figure du dandy est mise à mal aujourd’hui. La mode en fait un ignare en jean slim, asexué, et à la recherche du tissu le plus ridicule pour en faire un nœud papillon porté sur la cuisse. Les opportunistes s’accaparent quelques grandes figures d’un dandysme contemporain à la francaise, pour en faire un fond de commerce pour jolies filles et Télérama, particulièrement dans l’industrie du disque (qui nous fait le coup de la Tatie Danielle qui tarde à crever…).

Bande de ringards. A tout jamais.

Read Full Post »

Pour moi , se lever du bon pied c’est aussi rare qu’un flic pédagogue et pourtant aujourd’hui, c’est le cas. Ca tient à rien. Petit dèj, une interview de Claudia Cardinale dans la boite à cons, un coup de fil marrant avec nono et je me sens fly comme Fred Astaire en tong dans la boue. Le panache. Encore et toujours.  J’ai même souri quatre fois ce matin. Laissez moi avoir l’impudeur de vous les narrer.

Le premier rictus à la vue de cette photo. Je comprends pas comment on peut être aussi belle et avoir des pantoufles comme ça. La réponse n’a de toute façon autant intérêt tant qu’on peut contempler les yeux de Claudia Cardinale.

2 ème effort Maxillo-facial =>Pourquoi ,quand je vois une japonaise en déshabillé noir et talons aiguilles en train de produire à genou à même le sol sur 2 mpc, je pense à  Teru ???

Il faudra que j’en parle à mon psy dés que j’aurai arrêté de pas vouloir en consulter.

3ème étape => Ré-écoute de « Coupe pas les basses » du 04/11/2010 sur Radio Campus Orléans et de ce ping-pong vocal entre Teru, Trublion et moi-même.

(Teru) Nous recevrons également Isabelle Alonso en Avril.

(Asphalt)  Isabelle Alonso, la montreuse de gencives.

(Trublion) ohh C’est gratuit ça.

– Non je ne suis pas pour ce genre de vannes gratuites. Espèce de vieux beau. Parce qu’Asphalt c’est le concept humain du vieux beau. Il est né Vieux beau. Il joue au poker aussi comme un vieux beau. Tout est parfait

– Attention qu’on mette pas un 2ème bo derrière parce que là t’auras tout gagné.

-Non quand même, un vieux bobo n’a pas d’écharpe burberry. Surtout quand c’est des copies.

– Maintenant c’est tout en keffieh. Je me suis acheté une conscience palestinienne là depuis peu.

– C’est bon.T’es au keffieh. c’est ringuard. 92 le keffieh.

– Le keffieh c’est complétement ringuard.

– Ah ouais le gars est mort en fait. Le gars qui le portait est décédé. Tous.

Keffieh – stan smith. c’est à dire que là je reviens complétement à une conception du loubard. C’est « Rue Barbare » avec Giraudeau.

– Ah le loubard,ah oui le loubard giraudeau, t’arrives à nous planquer ça dans la même phrase.

Non mais c’est ça. C’est exactement ça avec Bernard-Pierre Donnadieu quand ça castagne, ça envoie.

– Ferme la et parle nous un petit peu de ton blog […]

C’est ça l’esprit « Coupe pas les basses » (Meilleure audience de la station 🙂 ) Y’a quoi !!!

Et enfin, une fois n’est pas coutume, je n’ai pas pour habitude de poster des vidéos gag ici (d’autant plus qu’elle n’est pas de première fraicheur) mais celle ci m’a arraché un rire coupable pour finir cette matinée décidément très enjouée.

Le bonheur c’est furtif, Rémy.

C’est con un blogueur de bonne humeur.

Read Full Post »

Read Full Post »

Plus de tabac. Je sors de chez moi.

Rue commerçante, plein de commères chiantes, nouvelle pub d’un fabricant de string.

Immanquable.

Je tombe devant un gros cul en 4 par 3, enfin c’est l’affichage qui est gros, pas le cul, hein. Une fois passé les 2 secondes à me dire « c’est quand même bien fait » merci les retouches Photoshop, une sorte d’aigreur me tiraille.

Deviendrais-je prude à ce point que je ne puisse plus regarder un fessier sans avoir de scrupules ? Je ne crois pas mais c’est comme si on t’oblige à manger 7 fois de suite ton dessert préféré. Tu savoures le premier, t’apprécies le deuxième, tu te lasses au 3ème, t’as la nausée au 5ème.

Bref, Les publicitaires sont dans leur logique « Beaucoup de culs, beaucoup d’écus » sans compter que ça peut aussi faire beaucoup de déçus.

Trop de sexe tue le désir, les mecs. Gaffe à l’ovaire dose.

Read Full Post »